Guillaume COPPOLA

Né en 1979, Guillaume Coppola a obtenu un Premier Prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et une série de distinctions internationales.  Mais ce sont de nombreux échanges croisés qui ont fait de lui « un authentique poète du clavier qui trouve sa place parmi les personnalités les plus attachantes du jeune piano français » (A Nous Paris) : la rencontre décisive avec France Clidat à l’âge de quatorze ans, la profonde influence de Bruno Rigutto au Conservatoire, l’enseignement de Nicholas Angelich, Hervé Billaut et Marie-Françoise Bucquet en piano, de Christian Ivaldi en musique de chambre,  de Claude Helffer pour la musique contemporaine, et les masterclasses, ponctuelles mais ô combien marquantes, de Leon Fleisher, Dmitri Bashkirov, Dominique Merlet et Jean-Claude Pennetier.
On a pu l’entendre dans une vingtaine de pays, sur des scènes européennes prestigieuses comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Rudolfinum de Prague ou la Philharmonie de Bratislava, en Asie, en Amérique du sud et bien sûr en France (salle Pleyel, Festival de l’Orangerie de Sceaux, Festival Chopin à Paris, Piano aux Jacobins, Radio France et Montpellier, Folle Journée de Nantes, la Roque d’Anthéron/Ensembles en résidence, les Solistes aux Serres d’Auteuil, Lille Piano Festival, les Rendez-vous de Rochebonne, Festival de Nohant…).
Guillaume Coppola aime se produire non seulement en récital ou avec orchestre mais aussi en formation de chambre : des moments privilégiés qu’il partage volontiers avec les violonistes Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa ou sa sœur Cécile Coppola, les quatuors Parisii, Debussy, Voce, Alfama, les pianistes Bruno Rigutto, Eric Le Sage, David Bismuth ou des chanteurs comme Marc Mauillon, Laia Falcón ou Bénédicte Tauran.
Musicien complet, toujours curieux de nouvelles expériences humaines et musicales, Guillaume Coppola prend part à des productions mêlant récit et musique avec Marie-Christine Barrault, Didier Sandre ou François Castang. Sa collaboration avec plusieurs compositeurs lui a permis d’assurer la création de pièces de Steven Stucky, Gao Ping, et la compositrice Isabel Pires lui a dédié sa dernière œuvre pour piano, Ombres.
 Guillaume Coppola est aujourd’hui reconnu comme un musicien des plus accomplis de la jeune génération. En février 2011, Classica le nomme parmi les "10 stars de demain". Son premier CD Franz Liszt - un portrait a rallié tous les suffrages : Diapason d’or découverte, ffff Télérama, "les meilleurs disques 2009" du quotidien Le Monde, Coup de cœur de l’Académie Charles Cros… Réédité en octobre 2011 chez Eloquentia, le disque obtient le label "Année Liszt". Son deuxième album, Danzas españolas de Granados, est sorti en septembre 2012 et a déjà obtenu les récompenses suivantes : Maestro" du magazine Pianiste, 5 Diapasons, 4 étoiles Classica, "Soleil" sur Musikzen.com et "Disque du moment" sur Pianobleu.com.

FERMER LA FENETRE